Expertise immobilière Pour les contrats de viager

Personne âgée signant un contrat de viager. Un jeune couple étudiant le dossier.

Contrairement à une acquisition classique, l’expertise immobilière pour un contrat en viager exige des calculs particuliers.

Tout d’abord, il faut déterminer l’espérance de vie du propriétaire selon des tables de mortalité tout en tenant compte de la décote et du bouquet à payer, et finalement déterminer au plus juste le montant de la rente viagère afin de ne porter préjudice ni au crédirentier (vendeur du viager) ni au débirentier (l’acquéreur du bien).

Cette opération, la transaction immobilière en viager, garantit au crédirentier des revenus jusqu’à son décès. Cela permet au débirentier d’acquérir un bien immobilier sans être obligé d’avoir à verser la totalité du prix de vente.

En s’appuyant sur la valeur vénale du bien – libre ou occupé – nous calculons le rapport bouquet (capital de base) et rente viagère.

Ainsi les parties, le débirentier et le crédirentier, peuvent choisir d’un commun accord :

  • un bouquet important et une rente modeste.
  • un bouquet faible et une rente importante.

Ces calculs ne peuvent se faire sans une valeur de référence vérifiée et validée.

En conclusion, faites appel à un professionnel, un expert qui vous expliquera et vous permettra de comprendre les différences entre un viager occupé, un viager sans rente ou une vente en viager.

Les montants engagés dans une transaction immobilière sont importants, il serait dommage de ne pas faire preuve d’une prudence élémentaire en vérifiant la valeur de référence de votre bien.

ACTU-Bloc_#505150_VECTO

Nous vous remercions d'avoir utilisé

Logo d'ESTIM'RAPID

Un mail récapitulatif
vous a été envoyé
sur l'adresse mail renseignée.