APPARTEMENT À PARIS
Le paradis des acquéreurs étrangers

APPARTEMENT À PARIS Le paradis des acquéreurs étrangers

Partager l'article

AccueilA SAVOIRAPPARTEMENT À PARIS Le paradis des acquéreurs étrangers
Picto A SAVOIR pour les article de l'ACTU/Blog

Un record en 2023 pour l’immobilier français, les acheteurs étrangers sont de retour en force dans la capitale. Ainsi, les agents immobiliers notent 62 nationalités différentes. Mais surtout, parmi eux, 25% des acquéreurs habitent en dehors de l’hexagone et sont de nationalité américaine.

Paris séduit de nouveau. Les acheteurs étrangers, et tout particulièrement les Américains, reviennent en force dans la capitale pour investir dans l’immobilier. En 2023, d’après les données récentes des notaires du Grand Paris, ils représentaient, en Île-de-France, 68% des acquéreurs étrangers non résidents en France. Un chiffre constant par rapport à 2022, mais bien meilleur que les années précédentes, car ils étaient alors moins d’un sur deux à choisir Paris. Aujourd’hui, ils s’intéressent plus particulièrement à l’acquisition d’appartements. D’ailleurs, l’achat de maisons ne représente plus que 5% contre 15% en 2021. Un appartement à Paris, c’est désormais le Graal des investisseurs étrangers.

De plus, selon Élodie Frémont*, en raison de l’attrait des acheteurs étrangers, au 4trimestre 2023, 3 quartiers parisiens voient leur prix continuer de grimper :

  • +15,7%, Notre-Dame (IVe),
  • +14,9%, Arsenal (IVe),
  • +7,1%, la Madeleine (VIIIe).

Américains à Paris : un pouvoir d’achat immobilier moyen de 715 000€

Parmi les 62 nationalités d’acheteurs étrangers à Paris, les acquéreurs américains sont “Number one”… Car, ils se font principalement remarquer en débarquant à Paris avec un fort budget d’achat. C’est-à-dire, une enveloppe moyenne de 715 000€ pour un appartement à Paris d’environ 60m2.

D’après la porte-parole des notaires franciliens : « Ils représentent 25% des acheteurs d’appartements anciens dans la capitale en 2023. On n’en a jamais vu autant que l’an dernier. » En comparaison, « C’est 2 fois plus que le budget des résidents français, car ils achètent essentiellement dans les quartiers centraux de la capitale où les prix sont plus élevés. », déclare-t-elle. Mais, les budgets peuvent être encore bien plus élevés.

Même analyse pour Richard Tzipine** : « Les Ier, IIIe, IVe et VIe arrondissements sont les plus demandés par les Américains, les VIIe et XVIe moins. », analyse-t-il. Car, « Ils adorent Paris et viennent fréquemment. »

Les acheteurs américains sont à la recherche d’un pied-à-terre haut de gamme à Paris. Une opération immobilière très intéressante en raison d’un dollar fort par rapport à l’euro. De plus, ils ne sont pas impactés par l’inflation en France. Conséquence, ils achètent cash un bien immobilier à Paris, car ils possèdent un pouvoir d’achat supérieur à nos compatriotes.

Appartement à Paris : quelques exemples d’achat par des investisseurs Américains

Le premier exemple vient d’Élodie Frémont : « J’ai une cliente habitant Las Vegas qui acquiert en ce moment un appartement parisien en empruntant à un taux d’intérêt américain variable entre 4 et 6%. Cela peut paraitre beaucoup, mais, pour elle, il lui est favorable. », nous raconte-t-elle.

L’autre exemple nous est raconté par Richard Tzipine : « Nous venons de signer une promesse avec un Américain dont la visite virtuelle de l’appartement parisien lui a suffi. Il nous a envoyé les fonds et visitera après avoir signé l’acte authentique. » Surtout, « Cette clientèle a confiance en la stabilité financière de la France. Avec ou sans la petite baisse des prix, ils savent bien qu’ils font un bon investissement

Malgré un recul de -7,3% en 1 an, à Paris, au 1er avril, le prix moyen d’un appartement s’affiche à 9 298€/m2.

Achat d’appartement à Paris, un nombre record d’investisseurs étrangers : 62 nationalités

Ils achètent de nombreux biens immobiliers dans la capitale. Très loin après les Américains, sur le podium, en deuxième position vous trouverez les Libanais qui représentent 12% des acheteurs, puis les Italiens à 9% et enfin en quatrième position, les Allemands. Ainsi, selon la porte-parole des notaires du Grand Paris, c’est un record : « Nous n’avons jamais eu autant de nationalités qui ont acheté dans la capitale. 62 au total en 2023, c’est 15 de plus qu’en 2021. Par conséquent, cela confirme l’importance de la place de Paris dans le monde. »

Top 3 des acquéreurs étrangers
d’appartement ancien à Paris en 2023

Nationalités
En %
Montants
médians
M2
1
Américains
25
715 000€
60
2
Libanais
19
521 500€
48
3
Italiens
9
397 000€
31

© Anne-Marie HALBARDIER – Source : ADSN-BIEN, Notaires du Grand Paris

Même constatation chez Richard Tzipine : « Il y a beaucoup plus de nationalités qu’avant qui viennent investir sur le marché immobilier parisien. Parce que, en plus du top 4 des acheteurs étrangers, on découvre dans l’ordre, les Suisses, les Italiens, les Marocains, les Égyptiens, les Britanniques… et c’est sans parler des expatriés. »

Tandis qu’il observe l’arrivée de nombreux Israéliens« Ils cherchent à sécuriser leurs actifs, comme le faisaient les Libanais il y a quelques années… Eux aiment bien s’installer dans le Marais, IVarrondissement de la capitale, plus vivant. »

Investisseurs à Paris : la capitale rassure pour sa stabilité politique et monétaire

Autre phénomène politique, le Brexit : « Il a aussi permis à la place de Paris de retrouver de sa superbe. », note Ludovic Brabant***. « Paris rassure pour sa stabilité politique et monétaire face à Londres. »

En raison de leur nationalité, les investisseurs étrangers choisissent d’acheter un appartement dans tel ou tel arrondissement de la capitale :

RIVE GAUCHE – VIe

  • Allemands : la rue Fürstenberg,
  • Italiens : Plutôt Rive gauche et Saint-Sulpice,
  • Américains : Le Marais et Saint-Germain-des-Prés.

RIVE DROITE – VIIIe et XVIe

  • Les Asiatiques,
  • Les habitants du Golf,
  • Le Moyen-Orient.

… Tandis que les Brésiliens achètent dans toute la capitale.

« Coup de cœur pour des biens soignés, remis en état avec qualité »

Paris séduit de nouveau les millionnaires étrangers depuis la période post-Covid et la nouvelle organisation du travail à distance, le télétravail.

Voici 2 exemples d’appartements parisiens vendus, totalement rénovés, le premier dans le VIe, le deuxième dans le VIIe arrondissement de la capitale :

  • 153m2 pour 3,15M€, soit 20 588€/m2, situé rue du vieux Colombier, à des Grecs,
  • 138m2 au prix de 3,65M€, soit 26 450€/m2, géolocalisé rue du Colonel-Combes au cœur du quartier du Gros-Caillou, à des acheteuses Brésiliennes. Elles ont eu le coup de cœur pour la cuisine aménagée.

Aux dires de l’agent immobilier, « Cette clientèle, comme certains Américains, fonctionne au coup de cœur et recherche des biens soignés, remis en état avec qualité, dans le respect de l’esprit des lieux et du patrimoine national. »

Mais surtout, « À ce tarif-là, les acheteurs ne veulent pas s’embêter avec des travaux, qu’ils savent souvent longs et compliqués. Alors, ils optent de plus en plus pour des logements vendus clé en main, dit “Turn key”, sans travaux et prêts à emménager. »

Une autre vente d’appartement à Paris réalisée par l’agence District… Après 2 ans de travaux, un logement de :

  • 185m2, près de l’avenue Montaigne (VIIIe) pour 5,25M€ à un Taïwanais.

« Tout a été pensé et mis en place pour faciliter l’arrivée des acquéreurs : mobilier, décoration, domotique, vaisselle, électroménager et même le nécessaire de toilette. », précise l’agence.

PAROLE D’EXPERT

Vous recherchez un expert en immobilier à Paris ?
N’hésitez pas, contacter CEI PARIS, le spécialiste de l’expertise immobilière parisienne et son expert en immobilier Cyril BENIGNI.

LinkedIn

*CLCV : Association Consommation, logement et Cadre de Vie

**Seules les annonces des propriétaires bailleurs ont été retenues sur Leboncoin.fr – Étude réalisée en août et septembre.

***David Rodrigues : Juriste à la CLCV

****Laetitia Caron : Directrice générale de Pap.fr

articles déjà publiés…