LOCATIONS PARIS 2024
JO – Chute des prix, mais plus d’annonces

LOCATIONS PARIS 2024 JO - Chute des prix mais plus d’annonces

Partager l'article

AccueilACTULOCATIONS PARIS 2024 JO - Chute des prix, mais plus d'annonces
Picto ACTU pour les article de l'ACTU/Blog

À moins de 58 jours du début des Jeux Olympiques de PARIS 2024, le prix des locations immobilières, dans la capitale, continue régulièrement de chuté. Ainsi, depuis février, ils ont dégringolé de -31%. Paradoxalement, dans le même laps de temps, le nombre d’annonces publié a fortement augmenté.

Le prix des locations immobilières pendant la période des Jeux olympiques de PARIS 2024 continu de chuté à Paris comme autours des principaux sites d’Île-de-France. Cependant en même temps, le nombre d’annonces publiées sur les plateformes s’envole. Néanmoins, cela étonne peu les professionnels car les prix affichés au départ avaient augmenté de manière irrationnelle. Locations PARIS 2024, les spécialistes notent une chute des prix sur l’ensemble des arrondissements de la capitale.

Cet événement sportif international qui se déroule tous les 4 ans, les Jeux Olympiques, se teindra cette fois-ci en France et en partie dans la Ville Lumière entre le 26 juillet et le 11 août. Ensuite, ils seront suivis des Jeux Paralympiques du 28 août au 8 septembre 2024. Par conséquent, vous pouvez visualiser sur la carte ci-dessous, les arrondissements classés selon la fourchette des prix de location en fonction des sites olympiques dans la Ville Lumière.

TARIF DES LOCATIONS PENDANT LES JO PARIS 2024

LOCATIONS PARIS 2024

© Anne-Marie HALBARDIER – Source : Lycaon Immo

Aux dires de Stéphane Daumillare** : « On observe un net dégonflement des tarifs des locations de coute durée pendant les JO, du 26 juillet au 11 août, pour notre échantillon de séjours de 4 à 7 jours. Finalement, la bulle immobilière aura été brève, avec un fléchissement des tarifs amorcé dès le début de l’année. »

POUR INFO
Vous pouvez consulter notre article publié le 25 avril dernier, intitulé “PARIS 2024 Se loger où et à quel prix pendant les JO”, sur le même sujet.

Locations PARIS 2024 : nouveau recul des prix

Ainsi, la dernière étude de Lycaon Immo* publiée dans Le Parisien dévoile ces chiffres. Comme en février-mars dernier, les baisses sont différentes selon les arrondissements. Des chutes enregistrées de -10% et plus dans 15 des 20 arrondissements de Paris. Afin de découvrir les baisses ainsi que les nouveaux montants des loyers demandés, veuillez consulter le tableau ci-dessous.

PRIX MOYEN D’UNE LOCATION IMMOBILIÈRE PENDANT LES JO

– Entre le 18 mars et le 18 avril 2024 –

© Anne-Marie HALBARDIER – Source : Lycaon Immo

Un mois après la dernière enquête de Lycaon Immo, vous pouvez remarquer l’étendue du recul des prix pour une location lors de la période des JO. Depuis 4 mois la baisse persiste et atteint ce mois-ci -12% à Paris avec un prix moyen de 709€/nuit. Entre février et aujourd’hui, les prix pour des locations PARIS 2024 ont fléchi de -31%. Sur les 20 arrondissements parisiens, 5 affichent un effondrement des prix, les VIe, VIIe, Xe, XIe et XIVe.

D’ailleurs, d’après Stéphane Daumillare : « On y note une diminution de 15% à 21% en seulement 30 jours alors que dans le reste de Paris, la moitié des arrondissements subit une baisse des tarifs de 10% à 14%. » De plus, pour les arrondissements épargnés jusqu’à maintenant, ils subissent eux aussi un recul :

  • -5% pour le Ier,
  • -4% pour le XVIe.

« Ils n’ont rien d’anecdotique dans ces zones très prisées, signe que ce phénomène est désormais généralisé. », déclare-t-il.

+14% c’est le nombre supplémentaire d’annonces pour les locations PARIS 2024

Les plateformes comme Airbnb, Abritel, Booking.com, PAP, etc… constatent une hausse de +14% des annonces immobilières sur l’ensemble des arrondissements parisiens. Le XIIIe enregistre même une progression spectaculaire de +36%. Du côté des visiteurs lors des JO, la demande est beaucoup moins forte.

Le fondateur de Lycaon Immo analyse la situation ainsi : « Il semble bien que les gros budgets, ceux prêts à mettre le prix comme les délégations, les journalistes et les fans étrangers avec billets, ont pour la plupart déjà effectué leurs réservations, le plus souvent quand les prix étaient plus hauts et l’offre plus faible ». Donc, « La demande a repris les rênes du marché, et cela se manifeste par ce repli rapide des tarifs de 15% en 1 mois, à environ 550€/la nuit en prix médian. » Conclusion, « C’est très inférieur à ce que nous avions relevé ces derniers mois ».

JO PARIS 2024, les derniers touristes vont attendre le dernier moment

Malgré la publication de nombreuses annonces locatives à des prix bien inférieurs, les derniers touristes de PARIS 2024 vont attendre le dernier moment et ainsi peut-être bénéficier des offres de prix encore plus intéressantes.

De plus, il souligne : « Structurellement, on constate un niveau d’offres exceptionnellement élevé dans la plupart des arrondissements, avec des pics uniques dans 5 d’entre-deux. Jamais il n’y a eu autant de bien mis en location sur les plateformes dans les Ier, IIe, IIIe, IXe et Xe arrondissement. »

On enregistre même des records pour le parc de location de courte durée, avec :

  • +3,58% pour le IIIe,
  • +3,57 dans le IIe.

En bref, pour le fondateur de Lycaon Immo, c’est sans précédent pour le marché de l’immobilier locatif.

Dans la capitale, les locations de courte durée ne représentent en temps normal que 0,25% environ du parc total, déclare-t-il. Il peut même atteindre exceptionnellement pour de grands événements 0,60%. « À l’échelle de Paris, ça représente 1% précisément des biens actuellement proposés à la location. Par conséquent, on comprend mieux que les prix ne puissent pas résister dans les arrondissements où ce taux explose et dépasse tous les records connus jusqu’à présent. »

Les tarifs de l’immobilier locatif PARIS 2024 reculent aussi en Île-de-France

Ainsi, dans les Hauts-de-Seine à Nanterre comme en Seine-Saint-Denis, à Saint-Ouen et à Saint-Denis, les propriétaires sont devenus plus nombreux à se mettre sur le marché des locations PARIS 2024.

Les tarifs de l’immobilier locatif PARIS 2024 reculent aussi en Île-de-France

© Anne-Marie HALBARDIER

On note donc respectivement en 1 mois +27%, +25% et +20%, alors que les prix régressent de -3%, -7% et -5%. « Ce sont de réelles baisses, mais faibles en comparaison des arrondissements parisiens les plus proches. », précise Stéphane Daumillare, (Voir le tableau ci-dessus).

Un autre spécialiste du secteur, Réassurez-moi*** remarque le même phénomène concernant les locations PARIS 2024. Dans une analyse des chiffres effectuée le 11 avril, le courtier note : « À 1 an des JO PARIS 2024, le prix moyen de la nuitée à Paris et ses proches communes était de 1 023€, tandis qu’à 3 mois des Jeux Olympiques PARIS 2024, ce prix a chuté à 436€. » Finalement, cela représente « Une baisse de 57% sur cette période de 9 mois » contre -43% chez Lycaon Immo.

PARIS 2024 quel montant peut rapporter une location pendant les JO

Cette année, cette immense épreuve sportive se déroule en France et en partie dans la Ville Lumière. Donc, selon le courtier d’assurances, l’estimation d’une location à Paris, pendant les 16 jours de PARIS 2024, le gain brut est estimé à environ 16 378€ à J -365 jours. En revanche, à J -100, celui-ci chute à 6 986€. « Une somme hypothétique, qui pourrait bien encore fondre d’ici le coup d’envoi des JO. »

PAROLE D’EXPERT

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier à Paris et vous avez besoin d’une expertise immobilière en valeur vénale ou d’un simple avis à dire d’expert, n’hésitez pas contactez CEI PARIS, le spécialiste de l’expertise immobilière de Paris.

LinkedIn

* Lycaon Immo : regroupe les principales plateformes soit, Airbnb, Abritel, Booking.com et PAP.

** Stéphane Daumillare : Fondateur et président de Lycaon Immo.

*** Réassurez-moi : Courtier d’assurances en ligne.

articles déjà publiés…