PARIS – IMMOBILIER
Baisse des prix dans les quartiers Nord

Paris immobilier Baisse des prix dans le nord de la capitale

Partager l'article

AccueilÉCONOMIEPARIS - IMMOBILIER Baisse des prix surtout dans les quartiers Nord
Temps de lecture : 5 minutes

Dans la capitale, les professionnels du secteur enregistrent sur les trois derniers mois une légère baisse des prix du mètre carré. Cependant, ce fléchissement est surtout ressenti dans les quartiers les plus populaires du nord de Paris, comme, la Goutte-d’Or, Clignancourt et la Chapelle.

En effet, au cours de cette période de trois mois, les prix ont chuté jusqu’à -2,2%. Cette baisse touche tout particulièrement le XVIIIe arrondissement de la capitale. Selon une négociatrice rue Ordener (18e) : « Actuellement la fourchette des prix se situe entre 9 500 et 10 500€/m2, soit une moyenne de 10 200€/m2 contre 11 000€/m2 l’an passé à la même période ».

Tout d’abord, cette décote de -2,2% touche principalement des biens en rez-de-chaussée à proximité de la Porte de Clignancourt, Simplon, Marcadet-Poissonniers, la Goutte d’Or et Max Dormoy, des secteurs desservis par les Lignes 4 et 12 du métro. En revanche, les secteurs très recherchés comme les Abbesses ou l’Avenue Junot ne sont pas impactés. Là, les prix restent même très élevés à 13 000€/m2.

PLAN DE PARIS AVEC GÉOLOCALISATION DU XVIIIE ARRONDISSEMENT

PLAN DE PARIS AVEC LA GÉOLOCALISATION DU XVIIIE ARRONDISSEMENT

© Anne-Marie HALBARDIER

Baisse des prix au m2 : actuellement, les biens restent plus longtemps sur le marché dans les quartiers Nord de la capitale

La crise sanitaire, les tensions dans le monde et la remontée des taux d’intérêt semblent être les facteurs principaux du désintérêt pour la pierre dans le Nord de Paris. Selon les Meilleurs Agents : « Depuis les 3 derniers mois, les prix ont baissé sur l’ensemble des quartiers de la capitale mais nous avons surtout noté une chute de
-2,2% du prix au m2
dans les secteurs de la Chapelle et des Grandes Carrières »,
voir le tableau ci-dessous.

PAR QUARTIER, LA BAISSE DES PRIX DU M2 POUR LES APPARTEMENTS
– AU 1er AVRIL 2022 –

PAR QUARTIER, LE PRIX DU M2 POUR LES APPARTEMENTS - AU 1er AVRIL 2022

© Anne-Marie HALBARDIER – Source : Meilleurs Agents

Vous pouvez aussi tableau prix appartements quartiers avril 2022.

En d’autres termes, dans le XVIIIe arrondissement de la capitale, la guerre en Ukraine, qui se situe loin de nos frontières, freine les futurs acquéreurs, en manque de visibilité. Par exemple, un appartement mis en vente avant la période Covid, et alors même qu’on ne soupçonnait pas une guerre Européenne, trouvait acquéreur dans la journée. Aujourd’hui, les acheteurs prennent le temps de la réflexion, et, de ce fait, l’annonce demeure en vitrine pendant 45 jours.

Quelques exemples de prix au m2 dans le XVIIIe arrondissement de Paris

Le XVIIIe arrondissement de Paris offre un écart de prix du m2 considérable entre le quartier de la Chapelle et la Place des Abbesses. Pour le premier, on trouve des biens délabrés à 4 000€/m2, tandis que pour le second, les appartements d’exception atteignent 15 000€/m2.

Les prix dans le secteur de la Goutte d’Or est aux alentours de 8 200 à 8 400€/m2 et celui de la Porte de Clignancourt à 8 000€/m2. L’immobilier aux portes de la capitale subit une décote due aux nuisances sonore et polluante de la circulation.

La valeur du bien immobilier variera en fonction de sa géolocalisation. Un appartement vers la Mairie du XVIIIe se vendra aux alentours de 10 000€/m2 contre 8 000€/m2 maximum selon sa proximité de Marx Dormoy.

La Goutte d’Or, futur quartier branché ?

Malgré son image négative, les prix dans le quartier de la Goutte d’Or peuvent atteindre 9 000€/m2. Pour un agent immobilier du quartier : « Par exemple, nous avons vendu, en trois jours, un 2 pièces de 33m2 situé rue Léon, un 3e étage sans ascenseur, pour la somme de 300 000€ ».

Finalement, le quartier de la Goutte d’Or va-t-il connaitre, comme le quartier Jules Joffrin, devenu très branché en 20 ans, la même évolution spectaculaire ?

Pour un professionnel immobilier du secteur : « À la Goutte d’Or, il y a de superbes immeubles en pierre de taille, rues de Suez ou du Panama. Le phénomène d’ «embourgeoisement» du quartier impacte le bas de la rue Custine, côté bd Barbès, comme le haut de la rue Poulet ».

Si la transformation du secteur se réalise, l’acheteur d’un appartement de 47m2 au 7étage d’un immeuble des années 70, pourra faire une bonne affaire à 404 250€/m2, soit 8 557€/m2. Ce bien est situé rue Poissonniers, proche du carrefour Marcadet-poissonniers et offre une vue exceptionnelle sur le Sacré Cœur.

PARIS - IMMOBILIER Baisse des prix surtout dans les quartiers Nord - Hausse des taux d'intérêts.

Une des causes principales de cette évolution : la remontée des taux d’intérêt

Depuis quelques mois, les taux d’intérêt ont légèrement remonté après avoir atteint leur niveau le plus bas. Les futurs acheteurs vont devoir tenir compte de cette nouvelle donne.

Cette lente remontée est annoncée depuis l’été 2021. Néanmoins, en fin d’année 2021 les banques proposaient encore des taux assez bas :

  • 0,50% sur 10 ans ;
  • 0,70% sur 15 ans ;
  • 0,80% sur 20 ans ;
  • 1,10% sur 25 ans.

On constate d’ailleurs que depuis le début de l’année 2022, cette hausse se poursuit. Ainsi, en mars et pour toute l’année 2022, les courtiers de Cafpi négociaient, pour leurs clients, des taux moyens à :

  • 0,90% sur 10 ans ;
  • 1,02% sur 15 ans ;
  • 1,11% sur 20 ans ;
  • 1,30% sur 25 ans.

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2022, et sur décision du Haut Conseil à la Stabilité Financière (HCSF), l’endettement des ménages ne doit pas dépasser 35% et sur une durée maximum de 25 ans.

LinkedIn

Autres articles