ACQUÉREURS IMMOBILIERS
Profitez de la baisse des taux et des prix

Acquéreurs immobiliers profitez des baisses de taux et de prix

Partager l'article

AccueilÉCONOMIEACQUÉREURS IMMOBILIERS Profitez des prix et des taux en baisse
Picto ÉCONOMIE pour les article de l'ACTU/Blog

Après plus de 2 ans d’effondrement des prix et une explosion des taux sur l’ensemble de l’hexagone… Les ventes immobilières repartent doucement. Mais surtout, bonne nouvelle pour les acquéreurs qui profiteront encore d’une légère baisse des prix et même d’une réduction des taux directeurs actée par la Banque centrale européenne.

Selon les experts, les prix repartent sensiblement à la hausse dans de nombreuses grandes villes de France. En mai, la moyenne a été de +0,1%, dans 10 d’entre-elles, et de +0,2% dans 50 autres. Donc, c’est plutôt favorable au marché de l’immobilier. En revanche, à Paris, le marché reste à l’équilibre en mai. Par conséquent, Thomas Lefebvre* se félicite des derniers chiffres mensuels : « On assiste à un vrai rebond des prix. Car, 7 sur 10 des plus grandes villes, hors Paris, ils sont en hausse. C’est donc, une première depuis avril 2023, et c’est très positif. » Alors, futurs acquéreurs immobiliers, profitez de la baisse des taux et des prix.

Nouveaux acquéreurs immobiliers, afin de pouvoir comparer les évolutions du prix des appartements entre les mois de mai et de juin, voici quelques pourcentages dans de grandes villes de France.

Tout d’abord, les augmentations en mai :

  • +0,2% à Toulouse (31), Strasbourg (67) et Lille (59),
  • +0,3% pour Nice (06),
  • +0,4% à Marseille (13),
  • +0,5% pour Bordeaux (33) et Rennes (35).

Contrairement aux villes citées ci-dessus, Nantes (44) enregistre un faible recul des prix à -0,1%. Tandis qu’à Lyon (69), ils stagnent en mai.

Concernant le mois de juin, découvrirez sur la carte ci-dessous, l’évolution des prix des appartements dans 16 grandes villes de France, en voici les chiffres :

UN POINT SUR 16 GRANDES VILLES DE FRANCE

PRIX D’UN APPARTEMENT AU 1er JUIN 2024

ACQUÉREURS IMMOBILIERS Profitez de la baisse des taux et des prix

© Anne-Marie HALBARDIER – Sources : SeLoger et Meilleurs Agents

Est-ce suffisant pour arrêter de manière durable la baisse des prix ?

Pas forcément, analyse l’expert. D’après lui, le marché immobilier réagit toujours de la même façon à cette période, le printemps. « Ces variations de prix restent encore trop faibles pour parler de reprise ou d’inversion de tendance. » De plus, « Normalement, au printemps, les hausses avoisinent plutôt les 1% en 1 mois », déclare-t-il.

Cependant, l’annonce de bon augure a été la baisse des taux directeurs décrétée le 6 mai dernier par la Banque centrale européenne. Ces taux directeurs servent de base afin de calculer le montant des taux d’intérêt. « Des signes encourageants qui vont dans le bon sens. » En d’autres termes, « Ils offrent une bouffée d’oxygène aux acteurs, même si cela ne suffit pas à endiguer la perte de pouvoir d’achat des emprunteurs depuis janvier 2022. », tempère Thomas Lefebvre.

D’après le guide du crédit, le taux d’emprunt national moyen au 19/06/2024 se situe entre 3,60 et 3,95%, hors assurances. Néanmoins, il pourrait baisser à 3,5%, voire 3,2% selon les banques et les profils, d’ici la fin de l’année.

PETIT RAPPEL
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Par conséquent, avant tout achat, vous devez vérifier votre capacité de remboursement avant de vous engager.

Des marges de négociation et un alignement des prix à l’offre du marché pour les prochains acquéreurs immobiliers

Pour les experts de Meilleurs Agents, 2 signes positifs dans un contexte favorable aux acheteurs après des mois et des mois de chute de prix.

Quelques exemples de villes où, en 1 an, le prix des appartements s’est effondré :

VILLE
CHUTE
MOYENNE
PRIX €/M2
MONTREUIL
-9,9%
6 178
ORLÉANS
-9,7%
2 379
PARIS
-7,9%
9 190
BORDEAUX
-5,9%
4 405

En cas de vente urgente pour cause de succession, séparation ou mutation, l’acheteur a, en plus des baisses de prix, un argument majeur de son côté, la négociation.

À Bordeaux par exemple, d’après Alexandre Laforie** « Les acheteurs ont une carte à jouer. La bulle immobilière est bien finie. Parce que selon les biens, les prix ont baissé de près de 10% en moyenne en 1 an. » Par conséquent, « Des quartiers très prisés comme les Chartrons et Saint-Michel sont devenus bien plus accessibles. », analyse-t-il.

Acquéreurs immobiliers : profitez de taux raisonnables

Pour les professionnels du secteur, c’est le bon moment pour acheter, car retrouver des taux à 1% n’est plus envisageable actuellement. Cela entrainerait une nouvelle flambée des prix. Depuis de nombreux mois, les délais de vente se sont allongés et donc, les agences ont vu leurs stocks s’accroître. Conséquence, davantage de choix pour les acquéreurs qui prennent leur temps. « Les acheteurs visitent, revisitent et négocient. »

Les agences conseillent à leurs clients – plutôt que d’attendre une nouvelle baisse des taux – « De se lancer et de tenter des négociations dans la limite du raisonnable, quitte à renégocier leur taux d’intérêt dans quelques mois s’il baisse vraiment. »

Ainsi, pour Frédéric Warnery*** : « Il ne faut pas rêver non plus, entre 3,5% et 4%, les taux sont raisonnables. » En d’autres termes, « L’acquéreur doit intégrer et trouver un nouvel équilibre avec les prix du marché. » De plus, « Les acheteurs ont repris la main, le moindre défaut ouvre la voie à une négociation et les banques sont beaucoup plus offensives qu’avant… Dans ces conditions, attendre ne sert à rien. »

POUR RAPPEL

Créer son patrimoine et investir dans un bien immobilier représente d’importants montants à engager. Donc, si vous recherchez un expert en immobilier à Paris, n’hésitez pas à contacter CEI PARIS, le spécialiste de l’expertise immobilière parisienne. Besoin d’une expertise ? Son expert en immobilier Cyril BENIGNI pourra vous accompagner tout au long de votre projet.

LinkedIn

* Thomas Lefebvre : Vice-président data du groupe Meilleurs Agents SeLoger.

** Alexandre Laforie : Directeur associé de l’agence Century 21 de Pey-Berland.

*** Frédéric Warnery : Cofondateur de l’agence la Maison immobilière à Montpellier.

articles déjà publiés…