ILE-DE-FRANCE & PARIS
Évolution du marché immobilier

ILE-DE-FRANCE & PARIS Évolution du marché immobilier selon les superficies

Partager l'article

AccueilÉCONOMIEILE-DE-FRANCE & PARIS Évolution du marché immobilier
Temps de lecture : 6 minutes

Le marché immobilier actuel a évolué en réponse à la COVID et à la crise mondiale qui sévit actuellement. Par conséquent, quels en sont les effets sur ce marché ? Tandis qu’à Paris, le prix de l’immobilier est plus ou moins en baisse selon les arrondissements… qu’en est-il de la petite et grande couronne ?

L’Ile-de-France et Paris voient l’évolution du marché immobilier se modifier en raison de la crise sanitaire et du conflit mondial. Par conséquent, les futurs acheteurs ou investisseurs sont plus frileux en raison de l’encadrement des loyers et de l’interdiction de louer un logement classé G (2025) ou F (2028) par le nouveau Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), mais aussi ,de la remontée des taux bancaires et de la réduction de l’écart entre les taux d’intérêt et les taux d’usure.

À Paris et en Ile-de-France : évolution du marché immobilier

Malgré une année 2021 record selon les spécialistes du secteur, la ville lumière comme l’Ile-de-France constate une évolution du marché immobilier selon les superficies. Même les petites surfaces (T1) auparavant très recherchées sur la capitale sont boudées avec une chute des prix de -0,8% contre -0,1% pour les grandes surfaces. En outre, concernant les T2, le bilan n’est pas plus enviable. Seules, les grandes surfaces, 4 et 5 pièces ou l’immobilier de prestige tirent leur épingle du jeu. Ce marché profite du retour des investisseurs étrangers ou français qui assurent leur capital dans l’immobilier parisien… car Paris restera toujours Paris. Ainsi, la pierre demeure un investissement rassurant.

L’engouement pour les petites surfaces dans la capitale s’est fortement restreint. Depuis le confinement, les Français ont modifié leurs critères de recherches immobilières. Tout d’abord, ils souhaitent acquérir un bien avec plus d’espace et un accès jardin. Mais surtout, pouvoir acheter une maison ou un appartement avec une pièce supplémentaire pour un prix identique au marché parisien.

ÉVOLUTION DES VENTES DE LOGEMENTS 2020-2021
(SUR 12 MOIS GLISSANTS)

ILE-DE-FRANCE & PARIS Évolution du marché immobilier selon les superficies. Graph ÉVOLUTION DES VENTES DE LOGEMENTS 2020-2021

© Anne-Marie HALBARDIER – Source : FNAIM Juillet 2021

Évolution du marché immobilier à Paris et en Ile-de-France

Le prix du mètre carré dans la capitale baisse depuis quelques mois pour atteindre le chiffre de -3,1% en septembre, selon Meilleurs Agents. À l’inverse, d’après leurs données, c’est plutôt en grande couronne que le prix des appartements progresse. Alors que pendant ce temps, c’est en petite couronne que les maisons ont la cote.

Selon un professionnel du secteur : « Les Parisiens se sont aperçus qu’ils pouvaient en quittant la ville lumière et en s’installant en proche banlieue, obtenir une surface 2 fois plus grande pour un prix identique ».

En d’autres termes, leurs recherches ont ciblé principalement des 3 pièces ou plus. Même si les prix du mètre carré ont augmenté dans les départements limitrophes de la capitale, les projets du Grand Paris et du Grand Paris Express ont facilité les recherches sur les appartements et les maisons en petite et grande couronne. Finalement, à Paris, le prix se stabilise autour des 10 000€/m2. Pour les départements jouxtant la Ville Lumière, les prix moyens varient entre 3 200€ dans l’Essonne et 7 300€ dans les Hauts-de-Seine.

PRIX DES APPARTEMENTS EN ILE-DE-FRANCE AU 1er AVRIL 2022

Évolution du marché immobilier selon les superficies. Prix des appartements en Ile-de-France au 1er avril 2022

© Anne-Marie HALBARDIER – Source : Meilleur Agents

Avantage aux maisons sur le marché immobilier des Hauts-de-Seine (92)

Dans les Hauts-de-Seine, département le plus cher et le plus petit, le marché marque une baisse de -0,6% depuis le début de l’année. Parce que l’offre y est très limitée, les prix sont presque identiques à ceux de la capitale. Cependant, en Seine-Saint-Denis, l’offre est bien supérieure mais le département pâtit d’une mauvaise réputation.

Dans les départements de 92, 93 et 94, les spécialistes notent, sur un an, une progression 2 à 4 fois plus fortes sur les maisons par rapport aux appartements :

  • 92 : +2,9% pour les maisons contre +0,9% pour les appartements
  • 93 : +4% pour les maisons contre +0,9% pour les appartements
  • 94 : +5,6% pour les maisons contre +2,6% pour les appartements

Selon les notaires du Grand Paris : « Sur ces territoires, les maisons sont très recherchées car elles tendraient à vouloir être démolies pour être remplacées par des immeubles ».

À Aubervilliers (93), ville bordant le périphérique, vous trouverez des prix entre 25 et 30% moins chers que dans la capitale.

PRIX DES MAISONS EN ILE-DE-FRANCE AU 1er AVRIL 2022

Évolution du marché immobilier selon les superficies. Prix des maisons en Ile-de-France au 1er avril 2022

© Anne-Marie HALBARDIER – Source : Meilleur Agents

Les appartements sont très recherchés en Seine-et-Marne (77) comme dans le Val-d’Oise (95)

En grande couronne, ce sont les appartements qui sont le plus recherchés par rapport aux maisons :

  • Val-d’Oise : +6,9% pour les appartements contre +5,7% pour les maisons
  • Seine-et-Marne : +5,8% pour les appartements contre +4,5% pour les maisons

La raison de cet engouement pour les appartements : les ménages ont quitté la Ville Lumière pour s’installer en grande couronne. Ainsi, ils bénéficient de plus d’espace et d’un meilleur confort de vie tout en continuant à travailler à Paris. Ces biens sont en général situés près des infrastructures de transport comme les gares… contrairement aux maisons.

Département des Yvelines (78) : évolution du marché de l'immobilier

 Du fait d’un prix déjà très élevé dans ce département, les Yvelines gardent une certaine stabilité au niveau des prix au m:

  • Appartement : 4 910€/m2
  • Maison : 3 905€/m2

On y note une augmentation de +3,7% pour les maisons contre +3% pour les appartements.

Que vous soyez primo-accédant ou déjà propriétaire, n’hésitez pas à faire appel à un expert en immobilier. CEI PARIS sera à même de vous accompagner et de vous fournir, à votre demande, la valeur du bien que vous souhaitez acquérir.

LinkedIn

Autres articles